La famille Perrusson L'aventure de la céramique - Titre écrit en réserve par dessus un rond couleur fushia
La famille Perrusson L'aventure de la céramique - Titre écrit en réserve par dessus un rond couleur fushia

à écuisses, en 1860, Jean-Marie Perrusson, fils d’un batelier sur le canal du Centre, se lance dans la fabrication de pièces produites à partir d’argiles extraites sur place.

Le succès est au rendez-vous.

L'entreprise, emploie jusqu’à 750 ouvriers.

Sur les rives du canal du Centre, cette villa édifiée à partir de 1869 par une famille d’entrepreneurs céramistes est l’un des témoins de notre histoire industrielle locale. Leurs productions de céramiques, de tuiles mais aussi de bustes ou de statues ont connu très rapidement une renommée nationale, allant jusqu’à participer à l’exposition universelle de 1889.

 

Les établissements Perrusson comptent parmi les nombreux sites de production de céramiques architecturales établis, à la fin du XIXe siècle, sur les rives du canal du Centre.

Aussi loin que les documents d’archives permettent de le constater, le nom Perrusson se trouve lié aux voies d’eau. À Écuisses, en 1860, Jean-Marie Perrusson, fils d’un batelier, se lance dans la fabrication de pièces produites à partir d’argiles extraites sur place.

Les Perrusson n’auraient probablement pas vécu l’aventure de la céramique sans le développement des entreprises Schneider et Cie au Creusot, de la Grande Tuilerie de Bourgogne à Montchanin et, dans une moindre mesure, de la Compagnie des mines de Blanzy à Blanzy-Montceau, dont ils étaient les prestataires de service. Cette activité de voiturier par eau leur a fourni un observatoire de choix des tendances de l’économie.

 

Vers 1860, les Perrusson décident d’abandonner le voiturage par eau comme activité exclusive et se lancent dans l’industrie céramique, modestement d’abord, sous la forme d’une briqueterie en 1860, puis d’une tuilerie en 1862. L’ascension sociale est rapide. Les activités de voiturage par eau ont procuré à la famille une certaine aisance ; en l’espace d’une dizaine d’années, entre 1864 et 1870, la famille Perrusson accède au rang de notables. Elle abandonne alors la demeure familiale bâtie à Saint-Julien-sur-Dheune et s’en fait construire une autre, près de l’usine, du canal du Centre et de la voie ferrée, là où s’est déplacé le centre vital de la commune d’Écuisses.

Villa Perrusson

20, rue de la Gare - 71210 écuisses

Tél. 03 85 68 21 14

Logo Communauté Creusot-Montceau
logo Monuments historiques
logo Département de Saône et Loire
logo Fondation du Patrimoine
logo DRAC bourgogne Franche Comté
logo provisoire région Bourgogne Franche-Comté